<
 

Reports

tricky-2013-k-live

Retour sur le concert de Tricky au Théâtre de la Mer lors du K-Live 2013

C’est la première soirée de la saison estivale dans l’enceinte du Théâtre de la mer de Sète en ce 1er juin 2013 et c’est avec impatience que j’attends le live de Tricky !

Je l’ai déjà vu deux fois ces dix dernières années, sous le gros chapiteau plein à craquer des Eurockéennes de Belfort et j’en garde un souvenir très moyen car loin de la scène et très pressé au milieu d’une foule compacte de plusieurs milliers d’individus; impossible de comprendre & d’apprécier son live qui, en plus, peut sembler quelque peu déconcertant : il peut tourner le dos au public les 3/4 du temps, fumer un énorme spliff et ne participer que très peu à son concert …

Mais bon, cette belle soirée au Théâtre de la mer m’a remis les pendules à l’heure & j’ai enfin pu apprécier un concert de Tricky placé tranquillement devant la scène.

Face à un public assez nombreux, lui et son groupe jouèrent cette musique si originale qu’il mit au point après son départ de Massive Attack : une musique lourde, lancinante, hypnotique accompagnée d’une belle voix féminine et de son chant si puissant. Il utilise plus des mots que du texte, pouvant répéter 50 fois « my head, my brain » mais le but est atteint, si tu aimes, tu tripes non stop et même si sa participation réelle peut en bluffer certains (dont je faisais un peu partie avant cette soirée) car il chante peu et ne joue d’aucun instrument sur scène, sa présence, son charisme, sa voix & sa façon de bouger sont phénoménales.

Bien sûr le groupe assure et il accompagne la chanteuse pour un duo d’enfer, face à la mort, heu pardon, face à la mer. En même temps, la musique donne envie de planer mais aussi de bouger et de sauter. Du coup, plus que du trip hop, je me suis dit que c’était plutôt du Trip Rock !

Et puis je garderais en souvenir sa descente dans le public pour remercier les gens un par un :c’était beau, il m’a même un peu rappelé Flavio Flav des Public Ennemy !

tricky-2013-k-live-public

Alors malgré, 2 premiers concerts très difficiles, je sais que j’aimerais toujours la musique de Tricky et comme une cerise sur le gâteau, je le verrai et l’écouterai parler à l’une de ses musiciennes à l’after sur la plage de la Barque Bleu où la fête et les hostilités, sous le vernis du ciel bleu de l’alcool et des drogues vont reprendre très bientôt avec le Worldwide festival de Gilles Peterson ! Heureusement il y a la musique. SO BRITISH !

Merci de m’avoir lu, vous pouvez éteindre votre ordi de merde ! A la prochaine fois. & Tiens, écoutez le dernier album de Rocé « Gumz and Rocé » c’est hardcore.

TRIPLE ZERO

http://www.trickysite.com/

Un autre point de vue par la rédaction :

Le ressenti n’est pas le même que Triple Zero …

Le voir si absent du live, répétant les mêmes expressions, tournant le dos au public m’a laissé une impression très amère. Etant plus en écart de la scène je pouvais bien entendre les plaintes d’une partie du public : sifflement  & (j’ai oublié l’expression de mes voisins de derrière, dommage c’était bien envoyé) … De très bon musiciens, une chanteuse qui assurait (il ne fallait pas compter sur Tricky  90 % du temps ), mais j’étais venue voir Tricky, entendre son flow … que nenni, allez je l’aurais en tout et pour tout entendu 6 min, dont la moitié à répéter la même expression. Et dire que j’avais eu une si belle impression en sortant du concert de Cocorosie 3 ans plus tôt dans ce si beau lieu qu’est le Théâtre de la mer !

A force de traîner en concert on devient forcément plus exigent, mais apparemment, à en lire le report de Triple Zero, un concert de Tricky c’est celà : un artiste absent ! (ah si excusez moi, il  a effectivement fait plaisir à une partie de son public en les laissant monter sur scène pendant quelques bonnes minutes, mais pendant ce temps là on l’entendait à peine).  En tout cas je ne vous conseille pas de payer 20€ si comme moi c’est plus son flow, et non son band que vous étiez venu écouter. Mais au final je me suis dit que j’aurais mieux fait de plus me renseigner en amont, après la soirée ne fut pas désagréable, juste décevante. J’oubliais qu’en première partie il y avait Noir Coeur mais étant arrivée à la fin je ne vous en parlerai pas.

Et donc tout cela se passait dans le cadre du Festival K-Live (comme le super live de Cocorosie en 2010).

Cette année la rédaction sait à quoi s’attendre à la première soirée du K-Live le 23 mai  : High Tone, Panda Dub & Ondubground ! De l’électro Dub Steppa Rubadub Dubstep … au Théâtre de la mer, ce n’est pas courant, et nous ça nous va très bien. En tout cas ce n’est pas faute d’avoir essayé de booké Panda Dub cette année … Dédicace au booker ! On aura vu : Panda Dub à Dour 2013 (on veut le même final, là ce n’était plus du dub sur la fin..), Ondubground au Festipop 2013 (la rédaction était un poil déçue du live mais il semble que c’était plus un souci de basses que de qualité du live) & High Tone à Paloma ce mois-ci (nouveau live, dans l’ensemble très bon !). Toute la programmation du festival 2014 bientôt dans l’agenda Over Scene !

Comments
  1. overscene

    7 années

    Laisser votre avis en commentaire !!

Sign In