<
 

Interviews

interview-beat-torrent

ITW du groupe Beat Torrent lors de leur résidence à l’EMB

 L’EMB. Un lieu de résidence artistique et une salle de concert au milieu du 95, à Sannois. Salle méconnue de la région parisienne, elle propose pourtant une programmation qui vaut le détour. Doté d’une capacité de 500 personnes et d’une bonne acoustique, le lieu dégage une atmosphère agréable et la bière est à 3 euros (restons pratique).

L’EMB a accueilli le temps d’une résidence les deux DJs de Beat Torrent. L’occasion de parler avec Pfel et Atom, de leurs projets.

Que fais Beat Torrent à l’EMB Sannois ?

Atom : On est resté quatre jours en résidence avec notre ingénieur du son et notre ingénieur lumière. Nous avons travaillé sur le show, notamment les mises en place et les lumières. Ce soir, c’est la première date de notre tournée d’automne. De nouveaux remix vont sortir le 8 novembre. On a inclut des morceaux dans le show. Il faut saluer le travail de l’équipe, LVL studio pour le graphisme, Lillian Hardouineau, Deuce, French Flavor et Tony Truand, notre régisseur. C’est le logiciel Serato qui nous ouvre des possibilités. On est sur platines vinyles, mais tous les sons sont dans l’ordinateur et les vinyles servent de contrôleur. Du coup on joue des fichiers audio/vidéo, donc on manipule le son et la vidéo en même temps.

Pfel : Du coup, la trame du show est établie et on est obligé de s’y tenir, même s’il y a de la place pour l’improvisation. Mais on le réactualise régulièrement, tout les trois à six mois.

Parlez nous du prochain album « Reworks » qui sort le 8 novembre…

Pfel : On remixe des gens qui sont proches de nous : Hocus Pocus, Beat Assaillant, Lexicon, Birdy Nam Nam,. Certains nous l’on demandé, pour d’autres c’est nous qui sommes allés vers eux. Au final, on avait tout un tas de remix et on a voulu faire un album, un premier pas pour nous dans l’univers discographique car jusque là nous n’avions fait que des mixtapes.

Atom : Ce qui est bien c’est de faire découvrir à notre public des groupes qui sont proches de nous et qu’il ne connaît pas forcement. On nous reproche souvent de ne pas faire découvrir des choses au public. C’est vrai que sur le moment, en concert, les gens kiffent, mais après ils se disent que ces morceaux tout le monde les connaît (Daft Punk, AC/DC, …) et que finalement c’est facile à jouer. On pourrait être plus pointu si on le voulait mais c’est vrai que ces morceaux donnent une vraie énergie à la soirée. Pour « Reworks », le but c’était d’avoir quelque chose de plus écoutable, de plus nuancé par rapport à ce que l’on peut faire en live. Sur scène, on produit un truc très patate, très entrainant. Il y a ce côté-là sur le disque mais on y explore aussi des tempos plus lents.

Et le projet d’album avec C2C ?

Atom : C’est en cours. On vient de passer tout le mois de septembre en studio à Nantes tous les quatre. On a vécu les uns sur les autres pendant un mois. Mais on veut prendre notre temps. Que ce soit 20syl et Greem, d’Hocus Pocus ou nous, on repart tous sur la route cet automne. Je préfère ne pas donner de date quand à la sortie de l’album.

Pfel : Là, c’est vrai que l’on est reparti sur une dynamique de travail tous ensemble. On est assez content de la session de septembre. Mais la préparation d’un album n’a rien à voir avec la préparation d’une prestation de 6 minutes pour les DMC où tu te concentres sur des trucs très efficaces et techniques. Là c’est bien reparti pour C2C, on a produit beaucoup de choses et maintenant il va falloir choisir.

Lien myspace

Beat Torrent lance aussi une nouvelle boutique en ligne à cette adresse http://www.beat-torrent.com/fr/. Le groupe propose notamment aux internautes de choisir les morceaux qu’ils désirent et leur jaquette pour créer leur compilation.

En concert le 1er décembre au Rockstore ! 

Comments

Sign In